Construire sa vie sur le roc !

TRO BREIZ 2017 – St Pol-de-Léon > Tréguier
Une route école de caractère pour des routiers qui en ont !

« Construire sa vie sur le roc », cette devise inspirée de St Mathieu semble avoir été écrite pour cette route école en Trégor, pays de granit, de sable et de tempêtes, mais également terre de foi et de légendes que les saints fondateurs de la Bretagne, venus d’Irlande, ont évangélisée au Vème siècle. Pour rendre cette terre chrétienne, il fallait lutter contre le paganisme local, que symbolisent les dragons, druides et korrigans. S’il voulait gagner son paradis, chaque Breton était invité à relier les sept évêchés Bretons à la quête aux racines spirituelles de ce pays fier comme le roc.

Partis de Saint Pol-de-Léon, le clan a conquis l’île de Batz au large de Roscoff pour quitter la civilisation et plonger aux racines du monastère fondé par St Paul Aurélien, premier évêque du Léon.

Bertrand Humeau en charge de la formation de ces jeunes routiers nous livre son récit comme subjugué par cette nature qui s’offre à lui : « A nous d’entamer par la mer ce chemin de paradis, pour rejoindre St Yves à Tréguier dont l’empreinte spirituelle jalonnera notre pèlerinage par un vingtaine d’églises, de chapelles ou autre fontaines qui lui sont dédiées. A pied et à flots : la mer jalonne notre route par ses pointes offensives qui défient les grains, ses abers protégés qui s’ouvre au vent du large, mais aussi ses baies ouvertes, paysages amphibies où se mêlent le ciel et la terre entre les brumes et les sables mouvants. Quoi de plus propice pour laisser l’imaginaire prêter une oreille à la légende du roi Arthur qui allie son courage à la foi téméraire de Saint Efflam pour vaincre le dragon!

Viriliter et Sapienter ! Il en fallait du cran pour plonger dans l’eau froide et se risquer à traverser l’estuaire du Douron à la nage dans une eau à 12°C, ou pour suivre notre lièvre pour le cross de Pâques sur l’île de Batz dans une version accélérée de la chasse aux œufs ! La route, c’est le dépassement de soi, et pas seulement au figuré !

La route école, c’est aussi une immersion dans le terroir local ! Réveil à la cornemuse au soleil levant, rythme envoûtant des farandoles au son des ritournelles cadencées lors des fest diez, (version locale des veillées témoignages de foi). Impossible d’arrêter les chants endiablés, lancés à l’unisson de 40 voix puissantes entre les fûts de chêne du pressoir. Les effluves excitent les esprits autant que les bulles dorées réchauffent le gosier. Les crêpes et les galettes n’ont qu’à bien se tenir, les routiers tutoyent le billig avec gourmandise !

La route école, c’est aussi un stage de formation, où chacun approfondit les bases de la pédagogie aînée, creuse aux racines de sa foi, perfectionne son niveau de campisme dans une ambiance de fraternité virile et enfin s’engage à servir ses frères pour la plus grande gloire de Dieu !

St Yves, ôh notre père, toi que nous implorons, entend notre prière et bénis… tes chefs routiers !

 

 

ILS ONT DIT :

Comment as-tu trouvé cette route école ?

Gabriel : Une aventure très grandissante sur tous les points de vue ! Je comprends maintenant vraiment le rôle que j’ai à jouer en tant qu’Assistant Chef de Clan ! Merci ! 🙂

Arnaud : Superbe route, très bonne ambiance et très enrichissante. Elle m’a vraiment permis de me former plus spirituellement et de comprendre plus clairement mon rôle de chef d’équipe. Très bonne idée de faire un cross sur l’ile de Batz, une traversée de la baie à la nage et a pieds. A renouveler.

Benoit : Un immense moment de fraternité et de joie scoute !

Matthieu : Un beau moment de fraternité et de prière à bâtir maintenant dans nos clans.

Eloi : J’ai vécu une semaine instructive, joyeuse, édifiante dans la sainteté !

Geoffroy : Un Octave Pascal dans les meilleures conditions ! Evolution du cœur !

Quentin : Une ambiance unique !

Séverin : Une incroyable expérience, qui m’a permis de découvrir ce qu’on attend d’un chef d’équipe, et comment répondre à ces attentes.

Antoine : Une belle fraternité

Pierre : Huit jours pour être meilleur chef : apprendre à mieux connaître et aimer la Route, nos routiers et le Seigneur et Chef.

Mathieu : Une route fraternelle, joyeuse et édifiante dans la foi !

Constantin : Une semaine de joie, de rencontres avec des gars super motivés, et surtout une semaine d’épanouissement par la prière, les topos et la marche.

Luc : Cette route école était tout simplement « ouffissime », forte dans ma construction de vie d’homme et l’approfondissement de ma foi !!

Geoffroy : Inoubliable, géniale, de très belles rencontres, de profondes discussion

Louis : Un super moment où on a pu vivre du beau campisme avec des gars tous sur motivés, juste extra !

Hugo : J’ai passé une semaine très formatrice, avec un groupe de garçons ultra motivés qui ne demandent qu’à progresser et des chefs qui nous poussent à nous dépasser !

Benoit : Un immense moment de fraternité et de joie scoute !

Guillaume : C’était une super semaine de formation et de fraternité !

Hippolyte : Une semaine folle de fraternité et de spiritualité et de découvertes

Geoffroy : Extraordinaire !

Vincent : Une route parfaite, où l’entente et la prière ont su me faire grandir.

Grégoire : Une route de formation, ou j’ai pu découvrir l’esprit route sous toutes ses formes

Thomas : Une retraite spirituelle entourée d’une communauté fraternelle

Corantin : Super route pleine d’apprentissage

Marc-Antoine : Chemin de sainteté

Maîtrise

Thibaut : Cette route a été riche en rencontre, pleine de joie, de sourires radieux. Nous avons vécu de belles aventures tous ensemble et avec un regard de chef je suis très heureux de voir la transformation qui a eu lieu dans le cœur de la plupart de nos stagiaires !

Laurent : Chaleureux, rafraîchissant, une belle retraite à ciel ouvert

Nicolas : Sea, Scout and Sun – Sport, Spiritualité, Service – Stage, Sérieux, Supérieur – Shibboleth, Signe, Sincérité – Sagesse, Simplicité, Solidité.

Timothée : Une formidable aventure, vécue dans la Charité et le partage !