ETN Campisme-Froissartage « Le bout de bois »

« Lorsque tu auras mis dans ton œuvre toutes tes connaissances en la matière, apporté à sa réalisation toute ton intelligence, consacré tous tes efforts, accordé tout ton cœur ; lorsque tu auras réussi ce que tu avais entrepris, alors tu pourras t’asseoir, l’ouvrage terminé, et contempler ton œuvre. Tu laisseras s’attarder ton regard sur le résultat de ton labeur et, les mains endolories mais le cœur joyeux, tu savoureras avec un rare bonheur, la satisfaction du travail accompli.
C’est la plus belle des récompenses, celle qui n’a pas de prix. »
Jacques ALLIE

Grand jeu dans la nature

Vieux moyens avec presque rien d’être utile et de devenir habile.

D’emblée, le campisme et le froissartage se présentent comme partie intégrante de la pédagogie scoute et s’expriment obligatoirement par le contact avec la nature.

Grand jeu : Participation active – effort de dépassement – don du meilleur de soi – efficience.

Nature : Lien essentiel de la pratique du scoutisme – école des bois – chemin de connaissance.

Une méthode

Fabrication d'un fauteuil par l'ETN Campisme-FroissartageApprendre et pratiquer le campisme et le froissartage sont :

  • Un moyen d’être scout.
  • Une méthode de formation personnelle et d’efficience.

Des stages de campisme et de froissartage permettent la connaissance, la formation et le perfectionnement dans ces disciplines.

Un but

C’est bien en effet ce perfectionnement personnel qui est le but à atteindre, le campisme et le froissartage n’étant qu’un moyen comme d’ailleurs tout le scoutisme.

Le désir de construire, et de bien construire, oblige à un effort constant dans la maîtrise du geste et l’acquisition de l’habileté manuelle.

Ce sont ces deux compétences évolutives du cerveau et de la main qui emmènent à une perception toute nouvelle du travail et des perceptives qu’il ouvre :

  • Évolution personnelle, l’homme se grandit par l’outil.
  • Acquisition de compétences pour servir et savoir servir.
  • Amour du travail bien fait.

Nos participations :

  • Août 1990 : Château-Landon, premier stage de froissartage.
  • Mai 1992 : abbaye de Randol. Réalisation du panneau d’entrée de l’abbaye, de la stèle de saint Benoît, de la tour de contrôle de l’aéroport.
  • 1993 : lancement des fiches techniques pour « Scout d’Europe ».
  • 1993 : élaboration d’un ouvrage de Froissartage : « Apprendre à Bien Construire au camp ».
  • 1994 : chapelle de l’Eurojam. Montage à Viterbo (Italie). Démontage et remontage à Château-Landon.
  • Mars 1995 : stage froissartage ayant eu lieu en forêt de Mayenne, le plus important en terme d’effectif, 50 stagiaires.
  • Juillet 1996 : raid-Aventure Reims, défis techniques.
  • Toussaint 2000 : pour le 25e Vézelay, construction du portail du jubilé à la Maladerie.
  • Juin 2001 : construction de portiques, de mâts et du rond point de l’étoile pour les journée nationale à Château-Landon.
  • 2003 : construction des installations de l’Eurojam 2003 en Pologne. Kraal, portique de camp, et autel pour la grande messe générale.
  • 2010 : mise en place des installations pour le cinquantenaire des Scouts d’Europe dans le Caylar. Divers autels, autel principal, mâts, kraals, tours et portiques.
Le Kraal de l'Eurojam en Pologne

Le Kraal de l'Eurojam en Pologne

Nos formations :

  • WE froissartage niveau 1 & 2.
  • WE Campisme. (en préparation)
  • WE entretien et affutage des outils. (en préparation)
  • Demi-journée sur le froissartage en début de CEP éclaireuse/éclaireur et SENAMCO.
  • Demi6journée sur les installations en matelotage pour les CEP louvetisme.

Mais aussi, nous avons deux grands moments fort dans l’année où toute l’équipe se retrouve pour des moments très conviviaux : Le WE « entre nous » et le camp des ETN.

Si tu es guide, scout, cheftaine ou chef et que tu veux apprendre ou améliorer la technique du campisme ou du froissartage, renseigne-toi auprès de ta maîtrise, de ton district ou de ta province pour demander un WE de formation.

Si tu es une guide aînée ou un routier et que tu veux te perfectionner dans cette technique et la transmettre à ton tour, l’ETN campisme – froissartage est faite pour toi.

Ainsi tu pourras pratiquer une technique scoute en bâtissant une belle œuvre pour servir et enfin viser la perfection.

C’est le but des BTN !

Le bout de bois

« Les bouts de bois », que l’on appelle aussi « les bois de bout », pour les charpentiers, couvreurs.

Ce surnom vient de l’époque des gros navires en bois…

Dans ces gros navires, plusieurs spécialistes travaillaient en même temps que les marins.

Ces spécialistes étaient des personnes qui n’avaient pas de navire, on les engageait pour leur savoir et leur service au sein des différents postes les plus importants, les bouts de bois étaient les charpentiers du navire, personne au quelle on apportait de l’importance puisque c’était les seuls à connaître les techniques secrètes de la fabrication d’un navire.

Par la suite, ce surnom s’est répondu sur les côtes et dans les terres. On s’en est servi pour surnommer les charpentiers de tous types.

C’est ainsi que nous avons choisi le nom de « bout de bois » pour représenter l’équipe. Un nom symboliquement fort en histoire et en style de vie.

Logo de l'ETN Campisme-Froissartage