De 12 à 17 ans: les guides et les scouts

L’objectif essentiel des branches éclaireuses et éclaireurs est la formation de l’adolescent(e), pris au sortir de l’enfance et conduit à l’entrée de sa vie d’homme ou de femme. Se mettant à la portée de l’adolescent, recherchant ce qui l’intéresse, utilisant les puissants ressorts que sont à cet âge le besoin de s’affirmer, le goût de l’aventure, la volonté instinctive de se grouper pour jouer et agir, les éclaireurs et les éclaireuses proposent au garçon et à la fille une société à sa mesure, des buts accessibles, une progression appropriée et des activités selon ses goûts.

 L’organisation de la progression

Les éclaireurs et les éclaireuses sont organisés en patrouilles de six à huit membres, de 12 à 16/17 ans. La patrouille est la cellule de base, elle est le lieu d’éducation scoute du jeune.

 La patrouille est l’unité de jeu, de camp, de vie scoute. Dans la patrouille, chacun a un poste d’action et/ou une charge (intendante, liturgiste, bout-en-train…) ce qui permet une prise de responsabilités progressive. L’éclaireur ou l’éclaireuse doit avoir un rôle à jouer ou quelque chose à préparer à chaque activité afin d’être pleinement impliqué dans la vie de la patrouille et intéressée par ce qui s’y vit.

Chaque patrouille a un chef désigné par la cour d’honneur et deux à quatre patrouilles constituent une troupe (garçons) ou une compagnie (filles) dirigée par un chef de troupe ou une cheftaine de compagnie.

Chaque éclaireur et chaque éclaireuse dans sa patrouille participe au sein du conseil de patrouille, au bon esprit et à la bonne marche des activités. Chaque chef de patrouille, responsable de sa patrouille, est aussi membre du conseil des chefs et de la cour d’honneur, et il (elle) participe ainsi au gouvernement de la troupe ou de la compagnie.

 La cour d’honneur est un organe de décision qui, en lien avec le conseil des chefs, permet le gouvernement d’une troupe ou d’une compagnie. Elle a comme objectif de s’assurer que chaque personne grandit selon l’idéal scout.

 Le programme de l’année

 Le camp est le but de toute l’année. Tous les éclaireurs et éclaireuses y participent. Le programme d’année est établi à partir du bilan du camp précédent, autour des cinq buts du scoutisme. Ce bilan permet de fixer des objectifs pour le camp suivant et d’axer la progression de l’année en priorité sur ces objectifs, en déterminant des objectifs intermédiaires et progressifs pour chaque « cycle » compris entre deux périodes de vacances scolaire.

 Le rythme souhaité est de deux activités toutes les trois semaines hors vacances, avec au minimum deux week-ends par trimestre (de patrouille ou compagnie/troupe). Ces activités doivent se dérouler au maximum dans la nature, cadre de la vie scoute. En plus du plein air, cinq composantes sont indispensables à chaque activité : prier, chanter, jouer, apprendre quelque chose de nouveau, faire le point en conseil de patrouille.

Le chemin de la progression

Chaque éclaireur, chaque éclaireuse est invité à progresser pour servir à l’aide d’épreuves variées qui développent les différents points de la formation scoute. Cette progression se fait d’abord par une préparation qui permet ensuite de prononcer sa promesse. Puis les jeunes passent leur seconde classe et enfin leur première classe, alliant maîtrise technique et appropriation de l’esprit scout. Cette progression est complétée par la proposition de badges et de brevets techniques à acquérir. Ils permettent au jeune et à ses chefs de découvrir ses talents et de les mettre au service du groupe.