Colloque des Conseillers Religieux Rome 29 au 31 janvier 2018

141 Conseillers Religieux de 14 pays de l’Union Internationale des Guides et Scouts d’Europe (UIGSE) se sont retrouvés à Rome du 29 au 31 janvier. On pouvait y croiser des prêtres diocésains, des religieux Prémontrés, Dominicains, Carmes et même un Cistercien ! Des prêtres catholiques romains et des prêtres gréco-catholiques. Le bureau fédéral ainsi que sa présidente et les commissaires généraux de l’Association des Guides et Scouts d’Europe (AGSE) étaient eux aussi présents.

C’est Nicoletta Orzes, présidente de l’UIGSE qui a ouvert ce colloque en accueillant par ces mots les conseillers religieux :

Révérends Pères,

Au de l’UIGSE et du Bureau Fédéral, j’ai l’honneur et le plaisir de vous accueillir à Rome pour cette conférence internationale et je vous remercie pour le temps et la volonté de vous consacrer à la réflexion sur le thème choisi pour cette réunion. « Jeunes, Foi et discernement vocationnel », sur les traces du prochain synode des jeunes.

Votre présence ici à Rome ces jours-ci et avec assiduité avec les jeunes et les dirigeants des associations scoutes de votre pays est un cadeau précieux que l’Eglise offre à notre mouvement et enrichit son scoutisme européen de valeurs et de spiritualité.

Notre tâche éducative ne peut pas être séparée de l’amour et du service généreux de l’Eglise, comme indiqué par le Saint-Père François dans son message pour la Eurojamboree 2014, nous exhortant à être des leaders dans l’Église avec le témoin et l’instrument de la méthode d’éclaireur.

Plus récemment, S.E. Le Cardinal Farrell a souligné l’importance « d’une adhésion claire des dirigeants à la foi chrétienne et du choix de présenter sans hésitation la suite du Christ et de l’anthropologie chrétienne comme fondement véritable de l’existence personnelle et comme une base sûre pour les propositions éducatives scouts d’Europe ».

Comme mentionné dans nos statuts, l’UIGSE veut former l’homme de foi, fils de l’Église (art.1.2.6) , donne primauté à la vocation de chaque chrétien à la sainteté, vivant la Promesse et la Loi Scoute selon les besoins du Discours de la Montagne (article 1.2.7) et veut créer une véritable communauté de vie chrétienne pour les jeunes des différents pays d’Europe (article 1.2.2).

En ce sens, l’UIGSE est appelée à être, de plus en plus, un moyen de sanctification dans l’Église, un moyen qui encourage et favorise l’union plus intime entre la vie pratique de ses membres et leur foi (Article 1.2.7).

Nous devons nous demander qui sont les jeunes de notre temps, quels sont leurs rêves, leurs difficultés, leurs projets, leurs questions face à la foi, leur recherche de sens.

La foi des jeunes du troisième millénaire est une braise à faire revivre en soufflant les cendres de ces temps si complexes et fluides, avec l’aide de quelqu’un qui les accueille dans des relations qui donnent espoir et signification à la vie…

Nos scouts et nos guides ne sont pas différents des autres jeunes de notre temps, ils sont dans l’histoire et le temps. Ils demandent à être guidés, impliqués et écoutés à travers des expériences humaines authentiques, qui vont plus loin que celles codifiées par l’expérience sociale d’aujourd’hui.

Et vous, les prêtres, êtes précieux pour nous dans ce défi et pour l’avenir de l’UIGSE !

Merci d’être présents à ce congrès qui vous réunit et bonne route !

Au programme de ces trois jours des messes, des offices, des repas, des débats, des rencontres et des conférences.

Son Éminence le Cardinal Farrel, préfet du dicastère pour les Laïcs, la Famille et la Vie, absent pour cause de préparation des JMJ, avait délégué le Révérend Père José Guillermo Gutiérrez Fernandez. Le sujet de la conférence était : « l’UIGSE-FSE en tant que mouvement éducatif catholique reconnu par le Saint-Siège : dimension ecclésiastique et conséquences pastorales »

Le Révérend Père Serge-Thomas Bonino op, ancien conseiller religieux des équipes nationales de l’AGSE, secrétaire de la Commission Théologique Internationale, président de l’Angelicum (Académie Pontificale Saint-Thomas d’Aquin) quant à lui à évoqué le thème « Scoutisme et vie chrétienne »

Une conférence portant sur le thème « Chef scout et conseiller religieux comme tandem éducatif » a été donnée par son Excellence Monseigneur Cyril Vasil sj, ancien conseiller religieux fédéral de l’UIGSE, secrétaire de la congrégation pour les Églises Orientales.

Le dernier jour du colloque, la messe a été célébrée à la Basilique Saint Pierre avant l’audience pontificale. La rencontre s’est clôturée par une photo de groupe avec le Saint-Père.

Correspondance spéciale Erik Paris – Secrétaire Fédéral à l’UIGSE

Reportage photos © Erik Paris – UIGSE