800 jeunes convergent vers l’abbatiale de Moissac

Du 1er au 3 mai, 800 jeunes de la province du Haut-Languedoc ont convergé vers l’abbatiale de Moissac, dans le Tarn-et-Garonne. Ils portaient quatre statues de Vierges pèlerines, dont l’une a traversé le Tarn…

Quel défi l’équipe de province du Haut-Languedoc s’était jeté ! Faire converger 800 guides, scouts, routiers et guides-aînés depuis deux routes différentes vers la ville de Moissac, haut lieu spirituel et touristique des chemins de saint Jacques de Compostelle. Pendant ce temps, les louveteaux et louvettes ont eu l’immense privilège de passer trois jours dans un lieu magnifique juste de l’autre côté du Tarn. Un terrain immense où ils ont pu, grâce à trois grandes chasses organisés par une maîtrise impressionnante de mobilisation et d’imagination, connaître tout de saint Jacques par le jeu.

Deux routes différentes :

Les guides et guides-aînés partent depuis l’ouest

Les guides et guides aînées ont remonté le camino en deux chemins différents, depuis l’ouest. En deux ou trois étapes, une marche le long du canal du midi, une journée de grand jeu pour les guides, elles sont aussi découvert en profondeur la vie de saint Jacques et la dimension spirituelle de la marche. Elles étaient accompagnées par des sœurs de la communauté Marie Mère de l’Eglise de Moissac.

 

Les scouts et routiers partent depuis le Nord

Les scouts et routiers avaient messe commune et chemin parallèle, depuis le nord. A chaque étape de leur parcours, ils recevaient sur leur crédential un tampon marquant leur passage. De nombreux conseillers religieux de la province se sont mobilisés sur tous les parcours pour les messes, les veillées, les temps de confession et d’accompagnement individuel.

Tous ensemble

Le troisième jour, tout le monde s’est retrouvé sur les berges du Tarn à Moissac. Deux troupes nautiques, la 1ère Montauban et la 1ère Rocamadour, ont fait traverser sur leurs radeaux une statue de Notre-Dame de Lourdes. Après une séance photo épique et un rassemblement impressionnant, le convoi scout s’est élancé pour une traversée de la vieille ville de Moissac, toutes bannières au vent et le chant devant. La messe de clôture dans l’abbatiale a été marquée par l’homélie vibrante et émouvante du Père Séguy, qui a exhorté les jeunes présents à la fidélité à vie au mouvement des Guides et Scouts d’Europe !

Jeanne, 10 ans, seconde de la sizaine des noirs, 6ème Toulouse : « faire un pèlerinage, c’est passer du temps avec Dieu »

Cyprien, 11ans, sizenier des blancs, 1ère Albi : « chez les louveteaux on a un grand respect pour la nature, on s’en sert bien sûr pour camper, mais on la sert aussi »

Marie, 15 ans, seconde de la patrouille de la mésange, 2ème Auterive : « nous étions tellement fières de notre bannière que nous la montrions à tous les passants et toutes les guides »

Alexandre, 14 ans, troisième de la patrouille du Mouflon, 1ère Tarbes : « la fraternité scoute est très différente du milieu scolaire. On est soudés »