Château-Landon les attendait et ils sont venus en nombre, de toute la France, pour présenter devant un jury motivé et surpris leurs talents de chanteurs, de musiciens et de metteurs en scène ! 70 groupes (patrouilles, unités, chorales) ont répondu à l’appel du deuxième concours de chants scouts les 16 et 17 mars 2019. Un week-end « baigné de joie de vivre, de bienveillance, de moments festifs et fraternels pour en faire un week-end éclatant ! » (Amandine, membre du jury).

Après une joyeuse installation, les différents groupes ont passé durant deux heures des auditions où ils ont été évalués sur leur esprit scout, la mise en œuvre, les techniques d’expression et la musicalité de leurs prestations. Deux heures de concentration et de fraternité, un beau moment d’esprit et de joie scouts ! Pour les patrouilles venues à quatre scouts, « le niveau est assez élevé » (Julien, CP Loutre, 1re Sens). Un moment de pur challenge qui a porté ses fruits : le don de soi et le sourire qui ont rayonné à Château-Landon ces deux jours va être propagé dans les différents recoins de France.

A l’issue de ces auditions, les différentes patrouilles, unités et chorales retenues pour montrer leurs talents se sont retrouvées avec les autres participants — 800 personnes ! — pour la grande veillée. Une ambiance exceptionnelle a saisi le forum du centre national où les applaudissements, les refrains spontanés ont retenti tout au long de la soirée. « C’est une excellente ambiance, c’est le projet de toute ma compagnie, c’est très enrichissant. Les guides ont bien travaillé et se sont dépassées ! » (Adélaïde, CCie 2e Is-sur-Tille). « Quand on passe, le public est respectueux avec un excellent esprit scout et de la bonne humeur, on est hyper heureux ! » (Julien, CP de la Loutre, 1re Sens), cette veillée restera dans les mémoires. Ce concours « est une expérience unique ! » (Aurore, CP du Wapiti, 36e Paris). Ce fût également une magnifique occasion de découvrir que les chants scouts « peuvent avoir de l’allure ! » (Bérangère, CP du Goéland, 2e Grenoble).

Lors de la remise des prix, l’ambiance était à son apogée et « on pouvait voir bondir en hurlant de joie et de fierté la chorale, la patrouille, l’unité déclarée vainqueur ! » (Amandine, jury). Les prix remis furent :

• Dans la catégorie patrouilles scoutes, troisième prix le Cerf de la 1re Notre-Dame des Dombes, deuxième prix le Loup de la 1re Alençon et premier prix la Loutre de la 1re Sens (une guitare).

• Dans la catégorie patrouilles guides, troisième prix le Chamois de la 2e Nancy, deuxième prix le Wapiti de la 6e Rennes et premier prix le Harfang de Bourges, patrouille libre du réseau Etoile de l’Espérance (une guitare).

• Dans la catégorie unités, troisième prix ex æquo la compagnie 6e Strasbourg et le feu Notre-Dame des Bois de Côte d’Or, deuxième prix la compagnie 2e Bergerac et premier prix la compagnie 2e Is-sur-Tille (un cajon).

• Le prix de la catégorie chorales a été remis au Chœur Scout des Flandres (un ukulélé).

• Le prix spécial mise en scène a été remis à la compagnie 2e Bergerac (des bongos).

• Le prix spécial création a été remis à la patrouille du Wapiti de la 6e Rennes (un mélodica).

• Enfin, le prix du public a été remis au clan Saint-Rémy du district Notre-Dame de France (un harmonica chromatique).

Les unités en sont revenues « grandies, soudées, pour mon clan, mes routiers veulent apprendre de nouveaux chants en apprenant à bien chanter » (Rémi, CC clan Saint-Rémy).

Cet événement exceptionnel n’est pas resté qu’aux portes de Château-Landon. Les ETN vidéo, sono et multimédia ont tout donné pour retransmettre la grande veillée en direct, avec quatre caméras. Presque cinq heures de chants ont été suivies en direct ou en différé plus de 13 000 fois ! Cet autre était « impressionnant par la qualité de son et d’image et cela nous a permis de suivre à distance l’événement » (Bérangère, CPr Alsace) et de vivre « une super soirée avec une excellente ambiance ! » (Ségolène, CG 6e Paris).

Pour les jeunes des différentes unités, ce moment vécu leur permettra de partager leur joie scoute et de la vivre pleinement entre eux. Le chant, source de la joie scoute, permet de montrer aux jeunes « la réalité de la fraternité scoute et une partie de la dimension du mouvement auquel ils appartiennent » (Catherine, CG 16e Paris).

Un moment inoubliable et grandiose que tous les jeunes ont rapporté chez eux et autour d’eux durant le voyage du retour ! « Ce concours restera un bon souvenir marqué à jamais dans le Livre d’Or » (Adélaïde, CCie 2e Is-sur-Tille).

Blandine Boucher, ETN reportage-presse

Pour voir ou revoir le direct suivez le lien :