Le scoutisme fait parler de lui en cette période estivale, et c’est bien ! Mais peut être est il important de rappeler combien les scouts et guides du monde entier s’épanouissent dans une vie cachée, humble et silencieuse. Quel est le sens de la pédagogie scoute ? Former les citoyens d’aujourd’hui et de demain aux petites choses de la vie courante pour prendre les grands engagements de demain.

C’est dans le silence de la nuit, auprès des feux qui chauffent, dans le quotidien banal mais détendu des concours cuisines et services aux personnes, que le scoutisme prépare les cœurs et les intelligences à l’altérité joyeuse. Pierre Rabhi parle de la sobriété heureuse. Il souligne tout le sel et le sens que le fondateur du scoutisme Baden Powell a voulu inculquer aux jeunes. Se ressourcer simplement dans la nature, avec la conscience sereine d’être unique et relié, d’être une personne qui compte et qui fait communauté. Les Guides et Scouts d’Europe rappellent constamment à leurs membres combien il est plus important d’être tout à soi, tout à l’autre, centré sur l’essentiel dans le quotidien modeste à l’école des bois. Vie scoute, vie authentique, loin de la frénésie du monde qui est aussi sympathique mais qui se goûte plus intensément après l’humanité des camps, qui révèlent, sous le murmure joyeux des oiseaux, les jeunes à eux-mêmes et au monde.

Le bruit ne fait pas de bien, le bien ne fait pas de bruit. L’incroyable succès du scoutisme trouve sa source dans la simplicité des forêts. Il permet la découverte appréciable que la vie en communauté, loin du bruit, des écrans et des dernières actualités est ressourcement, intériorité et repos. Les activités proposées aux jeunes guides et scouts font appel à l’imagination, à la débrouillardise plutôt qu’aux super techniques et aux installations de compétitions. Les nouveaux Robinsons de l’an 2018 mettent toutes leurs énergies à construire sur le roc, bâtir des cités à la verte. Tandis que dans les grandes villes,  certains pleurent de solitude, sous des toits réchauffés par une météo écrasante, le scoutisme ouvre une fenêtre d’avenir pour les jeunes Guides et Scouts d’Europe qui s’épanouissent ensemble et modestement dans le sillon de Dame Nature et sous le regard du Seigneur. Sobrement et silencieusement. Tout simplement.

Crédit photo: Benoît Salmon