6500 bénévoles oeuvrent quotidiennement pour l’éducation des jeunes guides et scouts d’Europe durant toute l’année. Au sein de ces équipes en service, une minorité silencieuse agit, bien visible cependant lors des événements et sur la toile. Ces chefs et cheftaines appartiennent aux équipes techniques nationales, mixtes et intergénérationelles. Les uns jouent de la musique  folkorique en bagad ou dans l’orchestre et animent par leurs mélodies entraînantes des rencontres scoutes. Les autres, cachés derrière leurs iphone postent plusieurs fois par jour des nouvelles du terrain, les troisièmes montent des vidéos en deux coups de caméra,. Que dire des photographes courant dans les champs et les forêts en équipes pour croquer un sourire ou des louveteaux qui jouent ? Sans oublier les cuistots qui s’organisent pour nourrir des milliers d’estomacs. La fécondité de leurs œuvres se retrouve sur tous les supports, au plus proche des jeunes, en vivant au quotidien la loi scoute « Devant tous je m’engage ». Vous avez dit bénévoles ? Des géants de l’inventivité et de la créativité. Les équipes techniques nationales sont les ouvriers de la première heure, à eux sont confiés l’édification des villes scoutes qu’ils construisent humblement. Sonorisation, éclairage, lumières, ils s’affairent aussi aux contingences de la vie scoute avec leurs techniques de froissartage, d’expression et développent pour les jeunes des aventures scoutes sur la mer, en montagne, dans les airs, sur les fleuves, dans la nature et à cheval. Bénévoles aguerris, ils font du travail de pro.