Du 21 au 24 mai 2015, des scouts d’Europe originaires de Niederbronn ont été invités par les Scouts et Guides de France du groupe Florival à un Intercamp en Pologne avec 20 nationalités réunies : anglais, américains, polonais, tchèques, allemands, japonais, ukrainiens, hollandais, hongrois… et plusieurs branches de scoutisme : Scouts de France, Scouts Evangéliques… Un rassemblement d’envergure avec  2589 personnes.

Monsieur Poggio du comité Intercamp France leur a expliqué la genèse de ces Intercamps : « Ce rassemblement est aussi un symbole de la fraternité européenne puisqu’il s’est créé au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, afin de permettre aux générations futures de mieux se connaître, de tisser des liens, et donc d’éviter l’émergence d’un nouveau conflit. »

Les jeunes scouts sont partis en bus le jeudi 21 mai au soir pour un long voyage de 15 heures en traversant l’Allemagne, la République Tchèque et une partie de la Pologne. Pendant ce séjour, ils ont participé à des olympiades et un hike qui se sont étalés sur 2 jours. Un hike : consiste à découvrir un lieu en faisant plusieurs activités ludiques disséminées au sein de la ville. Durant les olympiades, les scouts se sont répartis en groupe de six personnes réunissant trois nationalités différentes. Il y avait différentes épreuves de la plus simple à la plus étonnante. Par exemple : forger un dé en métal, bataille de coussins, décorer une voiture, lancé de fer à cheval, dégustation de banane flambée à la manière polonaise… Ce camp leur a réservé de nombreuses surprises comme une reconstitution historique sur le thème de Napoléon Bonaparte avec des personnes en costume d’époque, des coups de fusils, coups de canons ont été tiré…Les veillées étaient animées par des groupes de musique locaux.

Grâce à cet intercamp les scouts ont pu se faire des amis de différentes nationalités (tchèque, polonais, américains…), découvrir d’autres façons de vivre le scoutisme et d’autres cultures scoutes. Une excellente initiative au cœur de la fraternité scoute.

 Crédit photo: Q.G de Potter