Et si être chef était bon pour votre CV ? C’est la bonne question, dans la frénésie de la préparation des grands camps d”té … et celle de la rentrée prochaine. Dans sa chronique du 5 juin 2018, sur RCF, Jean-Marie VALENTIN s’interroge et nous interroge : « Quel lien entre les scouts et les entrepreneurs et dirigeants chrétiens ? ».

Toute une réflexion à faire écouter aux chefs et cheftaines !

« Aux chefs qui préparent les camps
avec enthousiasme et générosité
au service de nos enfants en dépit de leurs multiples obligations … Merci !

… vos diplômes feront de vous des experts,
vos stages vous donneront un peu d’expérience,
mais surtout,
votre engagement vis-à-vis de nos enfants font déjà de vous des entrepreneurs et des dirigeants.

… nos entreprises ont besoin de votre âme de chef scout, de votre franchise, de votre dévouement, de votre pureté.
… “chef scout” : les entrepreneurs et dirigeants connaissent la valeur de ces deux mots.
… vous incarnez une vision en dépit de tous les encombrements … »

Merci Jean-Marie VALENTIN, pour cette perception ajustée du rôle de chef et gardien, celui qui partage son enthousiasme et emporte ses scouts dans le grand jeu, joyeux et simple, celui qui a la responsabilité de faire grandir ceux qui lui sont confiés, celui qui prie pour rester fidèle aux exigences de sa promesse.

L’intégralité de la chronique des Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens sur RCF – 5 juin 2018 à 06:55  Quel lien entre les scouts et les entrepreneurs et dirigeants chrétiens ? Le regard de Jean-Marie Valentin.

 

Photographie : Route de Pâques 2017, Feu Bienheureuse Jeanne-Marie de Maillé, Province Coeur de France
© Guides et Scouts d’Europe