Baden-Powell a définit le scoutisme comme le “civisme à l’école des bois”. Le mouvement est ouvert à tous les enfants sans distinction d’origine, de culture ou de milieu social et apprend aux jeunes à devenir des citoyens de demain, capables de prendre des responsabilités. Dès l’enfance et l’adolescence, il éveille les jeunes aux besoins de la société et leur fait découvrir qu’ils peuvent y jouer un rôle concret et utile. C’est le sens des différents “services” et « postes d’action » : chacun prend en charge une part de la vie de la micro-société qu’est son équipe (patrouille) afin que le groupe puisse réussir les activités choisies.

Les jeunes s’engagent aussi directement au service des autres par des activités spécifiques préparées ensemble. En voici quelques exemples de réalisation : animation d’après-midi et de soirées dans des maisons de retraite, des hôpitaux d’enfants, quête pour les lépreux, participation à de grandes opérations caritatives ou humanitaires, nettoyage de rivières et de plages après une marée noire, déblaiement de dégâts causés par une tempête, opérations de reboisement, etc….

L’association des Guides et Scouts d’Europe accorde une attention toute particulière aux jeunes défavorisés ou handicapés par une démarche d’intégration dans les unités et le développement de moyens appropriés : formation de l’encadrement, adaptation de certaines activités. L’accueil d’un jeune handicapé est toujours une occasion d’éducation à la différence et l’ouverture du cœur.

En parallèle, l’association des Guides et Scouts d’Europe s’investit également dans le domaine de la protection de la nature et de l’environnement.