L’association des Guides et Scouts d’Europe met en œuvre une pédagogie originale et progressive au service de la personne permettant de se connaître en profondeur, le développement de ses talents, l’engagement au service de la communauté ainsi que l’élaboration d’un projet de vie selon les capacités de chacun.

La connaissance des jeunes dans la société d’aujourd’hui, d’une part, et de la permanence des valeurs humaines et chrétiennes, d’autre part, permettent au mouvement des intuitions créatives qui renouvellent et enrichissent constamment ses pratiques éducatives.

Une école de l’action

La première originalité de la méthode scoute est d’être une école de l’action. Le groupe scout n’est pas un lieu d’acquisition de connaissances mais une communauté d’apprentissage pratique de la vie, en trois phases correspondant aux tranches d’âges :

  • apprentissage par le jeu chez les enfants dans le louvetisme
  • apprentissage de la vie en société par l’aventure et la prise de responsabilités adaptées chez les adolescents dans le guidisme et le scoutisme
  • apprentissage de la rencontre des autres et de l’ouverture du cœur, du sens de l’engagement et du service chez les jeunes aîné(e)s.

 L’éducation du jeune par le jeune

La deuxième originalité du scoutisme européen est le pari audacieux de l’éducation du jeune par le jeune. Loin de toute démagogie et grâce à une loi acceptée par tous, les jeunes sont en charge de la progression les uns des autres par des responsabilités très concrètes dans l’équipe.

L’inter-éducation

Afin de faire grandir les filles et les garçons, les Guides et Scouts d’Europe ont fait le choix original de proposer aux parents des groupes de garçons et des groupes de filles. Grâce à ce choix pédagogique, ils proposent un temps entre garçons ou entre filles qui permettra à chaque jeune de mieux se connaître pour mieux découvrir et respecter l’autre.

Un accompagnement personnalisé

Les Guides et Scouts d’Europe offrent à chacun un accompagnement personnalisé par de jeunes adultes (les chefs et cheftaines), spécialement formés et conscients de leurs responsabilités. On peut résumer ainsi ce parcours : « Bien dans sa peau pour être bien dans sa tête afin de bien discerner les services utiles à rendre aux autres ».