C’est à la basilique Saint-Denys d’Argenteuil que les guides et scouts d’Europe de la région se sont mis au service de l’église et de Mgr Stanislas Lalanne, évêque de Pontoise, à l’occasion de L’Ostension de la sainte tunique du Christ.

Les dernières expositions remontant à 1934 et 1984, il aurait normalement fallu attendre encore 18 ans avant de revoir la Sainte Tunique, mais trois évènements exceptionnels ont eu raison des années :

  • La célébration des 50 ans du Diocèse de Pontoise ;
  • L’anniversaire des 150 ans de la basilique Saint Denys
  • Le Jubilé extraordinaire de la Miséricorde.

Pour contribuer à cet évènement rare environ 400 guides et scouts d’Europe, dont certains groupes venus d’autres districts de la province, se sont retrouvés le temps d’un week-end.

Pendant que certains étaient au chevet de la Sainte Tunique, d’autres se sont occupés du magasin en proposant des boissons chaudes et des gâteaux.

Tandis que des petits groupes s’installaient aux différents points d’accès, des guides et scouts déambulaient dans la foule afin de renseigner aux mieux les milliers de fidèles sur le parcours pédagogique et spirituel proposé sur place.

Ce fut l’opportunité pour nos jeunes de partager leur foi avec la population d’Argenteuil, tout en apprenant à mieux vivre fraternellement, tournés vers le Christ.

Ce ne sont pas moins de 200 000 pèlerins qui auront défilés en procession au pied de la sainte tunique durant ses trois semaines. Le prochain rendez-vous est fixé en 2034, mais “Je crois pouvoir dire qu’on n’attendra pas 50 ans” avant la prochaine ostension, a glissé le Père Cariot.

Une très belle cérémonie orchestré par le diocèse de Pontoise avec le soutien des guides et scouts d’Europe de la province Pays de France Picardie et plus particulièrement du district Notre Dame de France – Val d’Oise.

Benoit Salmon – Nicolas Barbier

Reportage photos réalisé par Benoit Salmon – ETN photo

Argenteuil-BSalmon2 Argenteuil-BSalmon3 Argenteuil-BSalmon4

Le plus mythique des services

Le week-end des 9 et 10 avril, une vingtaine de guides-aînées et routiers des Yvelines ont répondu présents pour assurer la veille, pendant toute la nuit, de la Sainte Tunique du Christ, dans la basilique d’Argenteuil.

Argenteuil 2016. Un événement d’autant plus unique que l’ostension de la Sainte Tunique n’a lieu que pendant 15 jours… tous les 50 ans ! La basilique a ainsi accueilli plus de 30 000 personnes ce week-end, 9 et 10 avril 2016, et environ 200 000 sur les deux dernières semaines.

Toute la soirée, ces milliers de personnes ont attendu, souvent plusieurs heures, pour avoir l’honneur de s’approcher de cette relique sainte. Toute cette attente pour seulement quelques dizaines de secondes devant…

Nous, guides-aînées et routiers, y sommes restés pendant des heures ! Personnellement, j’ai dû passer plus de 7h dans cette magnifique basilique, dont au moins 5h toute proche de la Sainte Tunique et du saint sacrement trônant sur l’autel !

Notre mission était d’accueillir les pèlerins et visiteurs et de gérer le flux impressionnant qu’ils représentaient. Nous devions également user de beaucoup de douceur et de délicatesse pour les empêcher de s’arrêter trop longtemps pour prier… ce qui bloquait immanquablement les milliers de personnes patientant derrière.

Certains venaient de très loin ! J’ai pris des photos pour des indiens et des sri-lankais, j’ai bavardé avec une famille polonaise et échangé des sourires émus avec plus de personnes que je ne pourrais en compter. Beaucoup d’entre eux me confiaient leurs intentions de prière, pour que je les dépose aux pieds de la Tunique, ou leurs bougies, les espaces prévus étant déjà plein, et j’ai ensuite passé des heures, au milieu de la nuit, à enlever les luminions vides pour allumer ceux qu’on m’avait confié et voir ainsi toutes ces intentions s’élever vers le Ciel.

Pendant que je m’épuisais joyeusement au fond de la basilique, d’autres guides-aînées tenaient le micro et enchaînaient chants, prières et silence pour accompagner la prière des milliers de chrétiens qui emplissaient la basilique pour l’adoration.

C’est épuisés et incroyablement heureux que nous sommes rentrés de ce moment de grâce incroyable.

Après la Sainte Tunique et la Sainte Couronne d’épines, pour laquelle les guides-aînées et routiers des Yvelines étaient également venus servir lors de son ostension exceptionnelle à Poissy en mars 2014, il n’y a plus qu’à faire venir le Saint Suaire de Turin !

Maÿlis Pouzeratte
ACPrF des Yvelines