L’uniforme scout serait-il un syndrome de perte d’identité personnelle ? Ou un gage d’uniformisation des pratiques et des personnalités ? Plutôt que d’être un frein, il est en réalité chemin vers la fraternité permettant aux jeunes de se révéler comme ils sont au lieu de paraître mieux. Il forme une unité mais n’empêche pas la diversité.

Les Guides et Scouts d’Europe ont au cœur de leurs pratiques le respect des traditions locales, françaises et européennes. Catholiques, s’ils confessent une foi ecclésiale, ils sont aussi très attachés à respecter les sensibilités diverses qui forment la richesse du patrimoine catholique.

Rite catholique en forme ordinaire, en forme extraordinaire, rite orthodoxe, rite gréco-catholique, sont pratiqués en fonction des événements dans les camps et les rassemblements en France et en Europe. La devise européenne maintes fois méditées par ses membres, trouve aussi sa déclinaison sur le plan liturgique, en parfaite communion avec Rome. Ut Unum Sint ! L’encyclique de Saint Jean-Paul II proposé en modèle aux jeunes scouts est le terreau de cette volonté œcuménique de fraternité spirituelle, de communion des âmes et d’enrichissement mutuel.