Mistral et .. providence au menu de la Route École !

Du souffle ! Il en fallait pour vivre une Route-école Guides-Aînées (REGA) en décembre ! Alors que plusieurs centaines de jeunes de leur entourage se préparent à vivre un 31 décembre arrosé et bruyant, une poignée d’aventurières prennent le chemin de la sainte Baume en Provence pour se laisser saisir par le souffle de l’Esprit Saint et du Mistral. Elles sont entre de bonnes mains : celle de St jean, l’apôtre bien-aimé fêté le 1er jour de leur REGA, qui les envoie à la rencontre de Marie-Madeleine, l’apôtre des apôtres, figure féminine de choc pour les jeunes femmes qui ont répondu présentes cette semaine. La montée au sommet du massif de la sainte Baume ne s’est pas faite sans difficultés, combats intérieurs, réajustements d’horaires et dépassement de soi ! Et quelle récompense de s’être laissées portées par l’amitié, la fraternité bienveillante de nos sœurs GA, la route de nos aînés dans la foi pour célébrer la sainte messe dans la grotte de sainte Marie-Madeleine, à l’heure où les ténèbres envahissent la création pour nous révéler la vraie lumière de nos vies : le Christ ! C’est donc par Lui, avec Lui et en Lui que nous sommes entrées dans l’année nouvelle, en vivant un temps d’Adoration en la magnifique basilique de St Maximin, pour lui déposer toutes nos intentions, notre Mouvement et chaque âme qu’Il nous confie.

Oui, pour prendre la route avec ces deux beaux témoins de la chrétienté et de la tendresse du Père, il ne fallait pas manquer d’air ! Merci et bravo à toutes les cheftaines qui ont su se laisser bousculer par le Mistral et … la Providence ! Filles de la chrétienté,  vous avez été choisies comme messagères de la Miséricorde de Dieu et de la vérité. A présent, « allez dire à nos frères » que la sainteté s’enracine dans la faiblesse et l’humilité de tout donner au Christ. Rien ne peut apporter plus de satisfaction, de joie, de bonheur, d’amour à notre mission d’éducatrice scoute !

Marie Chapon – Mestre de camp-école – ACNF
Béatrice Leconte – Commissaire Nationale Feu

REGA décembre 2017 - © Marie Chapon - Guides et Scouts d'Europe
REGA décembre 2017 - Macif de la Sainte Baume
REGA décembre 2017 - Macif de la Sainte Baume - © Madeleine Linarès - Guides et Scouts d'Europe
REGA décembre 2017 - Macif de la Sainte Baume - © Madeleine Linarès - Guides et Scouts d'Europe

Mercredi 27 décembre 2017, 

23 guides-aînées, âgées de 18 à 25 ans se sont retrouvées à Brignoles, Capitale du Centre Var jouissant d’une situation stratégique entre Méditerranée et Verdon, pour commencer une semaine de REGA (Route École Guide-aînée).

Pour Saskia Van Geirt, le « Feu » (terme utilisé pour définir un ensemble d’équipes de Guides-aînées) c’est un peu une découverte. N’ayant pas pu être Guide-aînée dans sa région par manque de « Feu », elle abordait cette première expérience avec de grands yeux et pleine d’envie d’apprendre sur ses sœurs guides-aînées (ou GA pour rester dans le jargon guide-ainée). « Oui c’est vrai, j’ai vingt quatre ans et j’ai été assistante à la clairière de Sartrouville puis Akela. J’ai repris du service dans les quartiers nord de Marseille l’an passé comme assistante branche louveteaux et cette année de nouveau sur Sartrouville je suis ACDL et ACDFIM. Il n’y avait pas de feu inter-maîtrise dans les Yvelines nord quand j’étais assistante c’est pour ça que je connais mal la branche rouge ». 

Après la messe d’envoi l’aventure commence. « Nous avons eu la joie et la grâce d’être accompagnées, tout au long de la semaine, par Sœur Claire, une jeune sœur de l’ordre de St Jean, qui était déjà présente lors du dernier rassemblement de Paray-le-monial. Entrecoupée de sessions, allant de la réglementation (des transports, intendance…) au moment lumière, passant par la féminité et la progression aînée, et de marche exigeante, cette semaine fut particulièrement formatrice pour chacune d’entre nous. Entre le dénivelé du Macif de la Sainte Baume, mistral et extrême fraîcheur, demandant à toutes de donner chaque jour son maximum, voir pour certaines, de devoir se dépasser, nous avons vécu un véritable temps fort. Des efforts, une solidarité d’équipe, une exigence poussée à son extrême beauté du cœur à l’image de notre pédagogie scoute. Nous avons autant reçu pour nos guides-aînées que pour nous-mêmes aînée en service. Tout au long de cette semaine la maîtrise était à notre service pour nous aider à nous dépasser. Une grande bienveillance sans pour autant tronquer leur exigence à notre égard. 

Mais la route ne fut pas une surprise simplement pour les stagiaires. En effet, plus d’un imprévu est venu surprendre la maîtrise. « C’est dans ces moments difficiles que nous avons pu voir comment gérer ces petits événements, nous rappelant que la première chose à faire face à cela est l’accueil permettant d’aller toujours plus haut. La fatigue au corps, la joie au cœur et le désir de servir plein la tête nous sommes toutes rentrées chez nous mercredi 3 janvier 2018. »

Florilège d’images de cette Route-École Guides-Ainées – Décembre 2017

– Reportage photos © Marie Chapon – Madeleine Linarès – Béatrice Leconte –