En route pour la 40e édition du rassemblement des Guides-Aînées à Paray le Monial

4coul

Elles ont choisis la Toussaint pour fêter cette 40e édition de leur rassemblement national à Paray-le-Monial. Depuis hier, et jusqu’au 4 novembre, près d’un millier de guides-aînées venues de toute la France et de plusieurs pays d’Europe marchent sur les routes de Bourgogne en direction de «la cité du Sacré Cœur».

Posant ainsi leurs pas sur les traces de leurs aînées, qui depuis 1979 ont cheminé sur ces routes du charolais et d’ailleurs, elles écrivent, à leur tour, une page d’histoire de la Route Guide-Aînée.    

4 jours pour prendre du temps pour soi, pour découvrir la joie de la route, avec son sens de l’effort et du dépassement de soi, pour vivre la simplicité du style aîné et l’amitié scoute, pour s’émerveiller de la beauté de la nature et du campisme, pour prendre la mesure du service gratuit et appréhender leur vocation de femmes. 

Aviva 18 ans : « Venir à Paray c’est faire le plein de souvenirs, vivre plein de choses. L’ambiance est super ! »

Julie 17 ans : « Aller aux  guides-aînées, c’est fait sur un conseil. J’aime bien marcher, sortir de la ville et aller à l’aventure. »

Près de 1250 guides-aînées ont répondus à l’appel de ce 40e rassemblement national. L’envie de se retrouver et aussi de partager un temps fort en renouvelant la consécration au Sacré Cœur de Jésus qui avait été prononcé le 3 août 2014, lors de la messe d’ouverture de l’Eurojam par le commissaire fédéral et tous les commissaires généraux de l’UIGSE.

Deux invités d’exceptions cette année les accompagnent, le Cardinal Sarah et Mère Emmanuelle, mère abbesse de l’Abbaye de Boulaur. Ils viennent à la rencontre des guides-aînées pour témoigner et enrichir la réflexion de chacune.

Au détour du chemin, chacune pourra prendre le temps de lire ce message que leur adresse Béatrice Leconte, commissaire nationale de la branche guides-aînées et le Père Thomas, conseiller religieux.

Chère guide-aînée, sois la bienvenue sur cette route vers Paray, cité du Cœur de Jésus !

Elle va te faire expérimenter que notre scoutisme n’est pas d’abord une théorie, mais l’action combinée de l’homme en Dieu et de Dieu en l’homme sur le sol du réel. Porter notre sac, marcher dans le vent et le froid, camper, faire du feu, cuisiner, se dire les choses en conseil d’équipe, chanter, rire, être réveillées par la pluie qui tambourine sur la tente ou éblouies par le soleil d’automne… c’est dans ce terreau du réel que s’enracine ta croissance, et en particulier celle de ton cœur d’aînée, celle de ton cœur de femme. La nature nous permet de mesurer la réalité – souvent la lourdeur ! – de notre corps, de notre âme et de notre esprit… pour mieux nous en libérer !

Puisse ce 40e rassemblement national des guides-aînées t’aider à comprendre que ta foi est d’abord incarnation ! C’est tout l’enjeu de la pédagogie scoute qui est le reflet de la pédagogie divine. Une pédagogie intégrale, c’est-à-dire de toute la personne car elle touche toutes les dimensions de la vie réelle. Le souci de grandir et de faire grandir implique ta responsabilité devant Dieu et devant les hommes ; il implique sans cesse ta conversion personnelle.

Changer notre cœur de pierre en cœur de chair, telle l’argile dans les mains du potier, n’est-ce pas à cela finalement que nous invite notre thème d’année et de rassemblement « du cœur des bois au cœur de Dieu » ? être ainsi ouverte aux imprévus de la vie, aux richesses de ta féminité, docile et confiante à la volonté de Dieu, avoir un cœur de croyante qui se laisse éduquer par l’Esprit Saint et consumer dans le Cœur de Jésus.

Que cette route « t’humanise » toujours plus en te permettant de t’émerveiller de toi-même et de ta vocation propre. Qu’elle t’enracine ainsi dans les grâces de ton baptême pour faire de toi un cœur aimant et rayonnant !

LG

Reportage photo réalisé par Soizic Beaudot (Une) et Aude Dupuy