Seize responsables expression du mouvement (ETN du Domaine expression ou équipes expression des branches) se sont retrouvées à Bollène les 31 octobre et 1er novembre, chez le père Hubert Lelièvre — ancien du mouvement, fondateur de «L’Evangile de la Vie» — pour ensemble approfondir leur mission. Trois axes forts ont marqué ce week-end.
• L’animation d’une nuit de prière autour des reliques de saints Louis et Zélie Martin et de sainte Thérèse de Lisieux ;
• La visite du théâtre antique d’Orange sous la conduite de l’architecte chargé de sa préservation et du chef de cabinet du maire d’Orange. Les techniques des bâtisseurs romains pour permettre au public de voir et d’entendre sans électricité sont applicables à nos aires de veillée autour du feu !
• Le lancement de plusieurs projets (JMJ à Cracovie, un événement pour relancer le chant scout, ETN art et artisanat, groupes instrumentaux, comédiens routiers, etc.), avec toujours le souci de répandre la Beauté autour de nous par nos techniques mais surtout par le rayonnement de notre style scout. Comme sainte Thérèse, nous voulons mettre tout notre cœur à faire de chaque chose ordinaire un moment extraordinaire.

Crédit photos : Véronique Plauchut (autour du père Lelièvre sous le portrait de saints Louis et Zélie Martin) – Marie de Bonnaventure (visite avec l’architecte dans le théâtre d’Orange)

Je veux vous remercier vous tous qui êtes venus à Bollène. Quelle Toussaint ! Nous avons pu vivre ensemble quelques heures de cette superbe visitation des reliques des Saints Louis et Zélie et de Ste Thérèse.

MERCI MERCI pour le témoignage que vous avez donné. Par votre présence. Par les chants. Mais en premier lieu par votre présence. Plusieurs personnes profondément touchées de voir des jeunes… traverser la France aussi pour Bollène !

N’hésitez pas à revenir. La porte vous est grande ouverte.  Ce n’est qu’une première visite. Le fait d’un tel déplacement, vous n’imaginez pas le bien semé dans les cœurs… et c’est peut être un signe que de temps en temps décentraliser, quelque part en France, peut faire beaucoup de bien, et suscitera des retours positifs pour le mouvement.

Puisque j’ai la charge de délégué épiscopal à la famille dans le diocèse, c’est aussi au nom de Mgr Cattenoz que je vous remercie.

A tout le temps
A quand Dieu nous Le donnera

Abbé Hubert Lelièvre RS