Activité nautique pour les chefs de patrouille (CP) du Réseau des patrouilles libres de l’Araignée.

A l’occasion des camps de formation des CP les scouts aguerris du réseau national se sont retrouvés près du Thoronet pour leur camp annuel de formation d’hiver.

Ils ont répondu au défi qui leur était proposé : construire un radeau en une journée pour descendre l’Argens !

Défi gagné puisque nos 23 chefs de patrouille ont pu profiter des températures clémentes de Provence pour se livrer à cette activité nautique très motivante. Une activité qui les a conduits à la Grotte Saint-Michel où ils y ont passé la nuit.

L’aventure s’est poursuivie par la marche de retour au camp avec un passage à l’Abbaye du Thoronet où ils ont pu profiter d’une visite guidée et s’enrichir culturellement mais aussi émotionnellement puisqu’une chorale scoute s’est improvisée dans l’abbatiale – mondialement connue pour son acoustique – et c’est sur le canon marin et la prière scoute que les garçons ont conquis les lieux et les visiteurs du jour.

La messe des cendres a été célébrée par le père Terrade venu tout spécialement de Draguignan pour cette célébration au bord de l’Argens sur un autel improvisé à partir d’un canoé….

Il est à noter que toutes activités spécifiques fait l’objet d’une réglementation particulière et demande l’approbation du national.

Pour toutes activités nautiques s’adresser à l’ETN nautique – Le Gerris. Contact : jean-vianney-oblin@scouts-europe.org

Stéphane Meslé
Adjoint au Chef du Réseau de l’Araignée

Reportage Photos : Charles Richardin, Stéphane Meslé – réseau de l’araignée

Camp-CP-1 (21)Camp-CP-1 (53)

L’Aventure au fil de l’eau : Un défi à relever

Récit par Antoine RATHUEVILLE – CPLS
Après un long voyage depuis les quatre coins de France voire d’autres pays, nous sommes arrivés au Thoronet. La traditionnelle montée des couleurs de début de camp effectué nous avons dressé le bivouac sur un sol rocailleux. Le lundi matin le Père Mino-Matot nous fait une session de formation sur la préparation de la promesse pour que nous puissions savoir comment accompagner nos scouts dans cette démarche. À l’issue de cet enseignement direction de Draguignan à la piscine Municipale pour passer un test anti-panique dans le but de pouvoir réaliser notre défi de camp.

De retour au lieu de camp, après un rapide repas nous nous sommes rendu à l’abbaye du Thoronet chez les sœurs de la communauté des Sœurs de Jérusalem pour un temps service suivi de la messe à l’abbaye.

Mardi matin, nous étions motivés pour nous attaquer à notre défi du jour : La construction d’un radeau de toutes pièces avec l’aide de bois et de pneus de camion.

Froissartage toute la journée pour que le radeau soit prêt avant le coucher du soleil. Défi réussi !

A la veillée, nous avons eu le témoignage de deux personnes de l’association Point-Cœur.

Mercredi matin nous étions encore plus motivé pour réaliser l’ultime phase de notre défi de camp : descendre un cours d’eau avec le radeau construit la veille. Après plusieurs heures de navigation et quelques problèmes techniques, nous sommes arrivés à bon port. Après cette journée fantastique, nul n’avait envie de retourner au lieu de camp, tous avaient envie de poursuivre aventure. Nous avons pris la direction d’une ancienne chapelle construite à même la roche pour y passer la nuit. Deux nouveaux CP et un troisième ont été investis par le chef du réseau, Marc Berger. La nuit fut l’occasion d’une « veille de nuit » où à tour de rôle nous avons pu réfléchir à l’article 1 de la loi scout : « le scout met son honneur à mériter confiance », protéger le bivouac d’éventuels visiteurs et garder le feu en activité.

Le jeudi, visite du monastère cistercien du Thoronet suivi dans l’après-midi d’un topo sur les différentes règles et astuces pour le camp de cet été. Le soir, pour fêter la réussite de notre défi nous avons fait des crêpes.

Vendredi matin c’était la dernière demi-journée de camp. Dernière demi-journée de camp rime avec…rangement. Nous avons donc rangé le lieu de camp de fond au comble avec une piqûre de rappel sur les consignes de sécurité à respecter lors de réunions, d’activités ou de week-end.

Nous avons aussi fait un débriefing sur ce camp. Le rassemblement de fin de camp s’est conclu avec la dernière descente des couleurs et le démâtage des mâts. Après ce dernier effort nous nous sommes dirigés vers la gare du Luc. Arrivés sur le quai, c’était l’heure des au revoir fraternel. Un grand merci à Marc BERGER notre chef de réseau, Patrick HILAIRE, notre intendant de camp et François-Guillaume un des assistants du chef de réseau.

Par Saint-Michel………….vive les PL.

Antoine RATHUEVILLE
CPLS

Camp-CP-1 (44)Camp-CP-1 (28)  Camp-CP-1 (26)Camp-CP-1 (83)Camp-CP-2 (78)Camp-CP-2 (81)Camp-CP-1 (136)Camp-CP-1 (209) Camp-CP-1 (184)Camp-CP-1 (165) Camp-CP-1 (263) Camp-CP-1 (252)

Camp-CP-1 (219)

Reportage Photos : Charles Richardin, Stéphane Meslé – réseau de l’araignée