1. Concours chants

Concours national de chants scouts

insigneconcourschants2024

5e ÉDITION !

16-17 mars 2024 à Château-Landon

Les inscriptions sont closes depuis le 1er décembre 2023.
Découvre la liste des patrouilles et unités inscrites :

GRANDE VEILLÉE DU CONCOURS DE CHANTS SCOUTS DANS...

lecture d'un dito

Retrouve ici la fiche pratique avec toutes les informations sur les transports, les tarifs et le matériel du concours national de chants scouts 2024.

Règlement

critere evaluation concours chantDeux épreuves

  • Connaître les trois défis chant d’année de sa branche et pouvoir les chanter à l’unisson n’importe quand à la demande (jeu du jukebox par exemple).
  • Interpréter par cœur un chant de son choix figurant dans Hodari, à une ou plusieurs voix, avec ou sans instruments, ou bien une création d’esprit scout (paroles et musiques inédites) composée par un membre de la patrouille.
  • Ouvert aux patrouilles appartenant à des troupes ou compagnies des Guides et Scouts d’Europe.
  • Âge des participants : entre 12 et 17 ans.
  • Nombre minimum : 4.
  • Il n’est pas permis de se regrouper avec d’autres patrouilles dans cette catégorie (voir catégorie unité).
  • Décision à prendre en conseil de patrouille en accord avec la CDH.
  • Pour les patrouilles scoutes, la participation au concours peut entrer dans le cadre d’un défi Cimes. Pour les patrouilles guides, participer au concours peut être un défi Altaïr. Voir avec les responsables de ces défis.
  • Le chant interprété ne doit pas dépasser 3 minutes, installation et mot de présentation inclus.
  • Des auditions auront lieu le samedi après-midi pour déterminer les patrouilles qui chanteront sur scène lors de la grande veillée du soir.

chant groupeDeux épreuves

  • Connaître les trois défis chant d’année de sa branche et pouvoir les chanter à l’unisson n’importe quand à la demande (jeu du jukebox par exemple).
  • Interpréter par cœur un chant de son choix figurant dans Hodari, à une ou plusieurs voix, avec ou sans instruments, ou bien une création d’esprit scout (paroles et musiques inédites) composée par un membre de l’unité.
  • Ouvert aux troupes et compagnies des Guides et Scouts d’Europe.
  • Âge : entre 12 et 17 ans (sauf pour leurs maîtrises bien sûr !)
  • Tous les chanteurs doivent appartenir à la même unité, il n’est pas permis de se regrouper avec d’autres unités ni de constituer artificiellement une unité pour la circonstance.
  • Les chefs, cheftaines et assistant(e)s chantent bien sûr avec leur unité !
  • Décision à prendre en cour d’honneur.
  • Pour concourir dans cette catégorie unité branches vertes, il est obligatoire qu’au moins une des patrouilles de l’unité concernée concoure aussi dans la catégorie patrouilles.
  • Toutes les patrouilles doivent avoir un rôle précis dans la préparation du concours : par exemple préparer le mot d’introduction, imaginer la mise en scène, fabriquer des instruments d’accompagnement…
  • Rayonnement missionnaire : la participation au Concours doit s’inscrire dans le projet d’année de l’unité et s’insérer si possible dans l’esprit de rayonnement missionnaire du mouvement (en discuter avec le chef de groupe).
  • Le chant interprété ne doit pas dépasser 3 minutes, installation et mot de présentation inclus.
  • Des auditions auront lieu le samedi après-midi pour déterminer les unités qui chanteront sur scène lors de la grande veillée du soir.

prepamesse chant scoutDeux épreuves

    • Connaître les trois défis chant d’année de sa branche et pouvoir les chanter à l’unisson n’importe quand à la demande (jeu du jukebox par exemple).
    • Interpréter par cœur un chant de son choix figurant dans Hodari, à une ou plusieurs voix, avec ou sans instruments, ou bien une création d’esprit scout (paroles et musiques inédites) composée par un membre de l’unité
  • Ouvert aux clans et feux pilotes et inter-maîtrises des Guides et Scouts d’Europe.
  • Âge : à partir de 17 ans.
  • Tous les chanteurs doivent appartenir à la même unité, il n’est pas permis de se regrouper avec d’autres unités ni de constituer artificiellement une unité pour la circonstance.
  • Les chefs, cheftaines et assistant(e)s chantent bien sûr avec leur unité !
  • Décision à prendre en conseil de clan ou feu.
  • Rayonnement missionnaire : la participation au Concours doit s’inscrire dans le projet d’année de l’unité et s’insérer si possible dans l’esprit de rayonnement missionnaire du mouvement (en discuter avec le commissaire de district).
  • Le chant interprété ne doit pas dépasser 3 minutes, installation et mot de présentation inclus.
  • Des auditions auront lieu le samedi après-midi pour déterminer les unités qui chanteront sur scène lors de la grande veillée du soir.

Choix du chant

guitare oeuvre chant scout

  • Le chant choisi doit faire partie du Hodari ou du Ultreïa (ou être une composition inédite d’un membre du groupe concurrent).
  • Si c’est une composition inédite, elle doit correspondre à notre style et esprit scouts d’Europe et pouvoir être intégrée dans le répertoire de nos unités.
  • Si le chant choisi est une prière, le choix est limité au répertoire du Hodari (et non tout l’immense répertoire liturgique et de chanson chrétienne).
  • Chanter à plusieurs voix est évidemment un plus, mais il vaut mieux un bel unisson qu’une polyphonie compliquée mais fausse…
  • Il n’est pas obligatoire de chanter l’harmonisation du Hodari. Cela peut être une autre harmonisation de ce chant.
  • Un arrangement ou une harmonisation inédits composés par un membre du groupe concurrent sont possibles et appréciés !
  • Le titre, l’auteur (paroles), le compositeur (musique) et l’arrangeur (harmonisation) du chant choisi seront demandés avant le concours (qui sera déclaré à la SACEM). L’ETN Animation de chants pourra vous aider.
  • Les instruments d’accompagnement sont bienvenus mais sont limités à ceux qui peuvent être emportés sur la route ou en camp (guitare, flûte, harmonica, violon, trompette, petites percussions… pas d’instrument électronique). Les instruments de votre fabrication sont tout à fait possibles.
  • La durée de la prestation (mot de présentation + chant, y compris mise en scène) ne doit pas dépasser 3 minutes.
  • Le non-respect des conditions ci-dessus et de celles de chaque catégorie sera pris en compte dans l’évaluation.

4 critères d'évaluation

Style scout

  • Esprit scout du chant choisi
  • Joie, sourire, enthousiasme, don de soi des chanteurs
  • Humour de bon goût
  • Uniforme et belle tenue
  • Implication de chaque patrouille dans le chant d’unité (pour les branches vertes)
  • Participation au rayonnement missionnaire

Musicalité

  • Tempo adapté
  • Respect du bon goût et du style du chant (marche, berceuse)
  • Clarté des paroles
  • Choix d’interprétation, nuances, variations de tempo
  • Instrumentation originale

Justesse

  • Au sens « diapason »
  • Respect partition originelle
  • Respect paroles
  • Qualité instrumentale s’il y a lieu (quel que soit le niveau)

Mise en œuvre

  • Plusieurs voix
  • Arrangement « maison », introduction, interlude…
  • Solis, duos ou trios
  • Variation d’interprétation selon les couplets
  • Accessoires : bruitages, percussions corporelles
  • Mise en scène
  • Attitude, entrée, sortie

Défi d'année

instruction concours chant

Tous les ans, chaque unité doit connaître trois chants pour sa branche + un chant commun, choisis par les équipes nationales et les responsables expression. Le but est de pouvoir chanter ensemble par exemple lorsque toutes les troupes d’une province se retrouvent pour un rallye. Pour le Concours de chants scouts, il est demandé à chaque groupe concurrent de connaître les chants de sa branche (cf. ci-dessous). Il n’est pas obligatoire de les savoir par cœur (mais ce n’est pas interdit 😉) Vous aurez votre Hodari avec vous et les chants figureront dans le livret-programme du concert. Surtout, nous aurons la joie d’une expérience extraordinaire : chanter tous ensemble ces chants à 800 voix ! Ces défis d’année viennent en plus du chant que vous choisirez et interpréterez devant le jury (voir paragraphe Choix du chant).

eclaireurs Pour les éclaireurs (patrouilles et troupes)

eclaireuses (1) Pour les éclaireuses (patrouilles et compagnies)

equipieres pilotes (1) Pour les feux

equipers pilotes (1) Pour les clans

Sur scène

Avant de chanter le chant choisi par votre groupe (patrouille, unité), il faudra que le public sache qui vous êtes et quel chant vous allez interpréter.

  • Le titre du chant choisi, son auteur.
  • Quelques mots sur les motivations de votre choix, ou le style du chant, l’univers qu’il évoque, l’histoire qu’il raconte ou le message transmis.
  • Pour les troupes et compagnies, mettre en valeur brièvement la participation de chaque patrouille au projet. Par exemple : les costumes ont été réalisés par le Lion, les percussions fabriquées par le Renard, le Cerf a composé la deuxième voix, le Castor a imaginé la chorégraphie…
  • Pour tous, mentionner l’implication du groupe dans l’élan de rayonnement missionnaire du mouvement. Par exemple : la patrouille a prévu d’aller chanter ce chant et d’autres dans une maison de retraite au mois de mai. Ou : la compagnie a décidé de donner un concert lors du we mission organisé par le district…
  • Cela peut être tout simple mais il faut que ce soit dit clairement au micro. Entraînez-vous à parler lentement et distinctement.
  • Votre présentation peut être humoristique (et, bien évidemment, de bon esprit scout), poétique, en vers pourquoi pas ? À votre imagination !
  • Le tout en deux ou trois phrases maxi : il ne s’agit pas de redire toutes les paroles de tous les couplets.
  • Lors des auditions de début d’après-midi, vous direz simplement le nom de votre patrouille, le numéro et la ville de votre unité. Puis vous enchaînerez sur le fameux petit mot (de préférence par cœur).

 

Pour le concert du soir :

  • Vous serez placés au forum en patrouille ou unité.
  • Des « burnous rouges » vous feront signe de venir vous placer discrètement au bord de la scène, tout en écoutant en silence (!) ceux qui vous précèdent.
  • Pendant que le groupe précédent sort de scène, vous y entrerez par l’autre côté et vous vous placerez immédiatement.
  • Au passage, l’un de vous dira le nom du groupe (nom de patrouille + numéro et ville, ou compagnie/troupe + n° et ville, nom du clan ou du feu…) au « burnous blanc », l’animateur du concert.
  • Celui-ci vous annoncera au micro.
  • Puis l’un de vous présentera brièvement le chant choisi, au micro, si possible par cœur.
  • Dès que celui-ci aura regagné sa place dans votre groupe, vous entonnerez votre chant.
  • Le tout doit être court ! Entrée en scène + mot de présentation + chant ne devront pas dépasser 3 minutes.
  • Prévoyez à l’avance la façon dont vous vous placerez : en une ou plusieurs rangées, en ligne ou en demi-cercle, bien serrés ou dispersés sur scène, groupés par voix ou voix mélangées…
  • Il faut simplement que vous ayez pris l’habitude de chanter ainsi.
  • Petite précision : dans la catégorie unités branches vertes et rouges, les chefs, cheftaines et assistant(e)s chantent bien sûr avec leurs scouts, guides, guides-aînées ou routiers !
  • La seule consigne obligatoire est de chanter votre chant par cœur.
  • Évidemment, vous choisirez les nuances et le tempo (= vitesse) et vous articulerez bien pour mettre en valeur le texte, l’ambiance et le message du chant.
  • Vous chanterez à une ou plusieurs voix, avec ou sans instruments, comme vous voulez.
  • Quand on parle de « mise en scène », cela ne veut pas dire qu’il faut faire un numéro de théâtre, des déplacements, des répliques, des ombres chinoises ou des pas de danse, etc.
  • C’est en quelque sorte une « mise en musique » mais ce terme n’est pas non plus très précis.
  • Pour prendre un exemple, vous pouvez décider de prendre le 1er couplet tous à l’unisson avec accompagnement de guitare, le 2e couplet par un soliste toujours avec la guitare, le 3e couplet tous à deux voix, le 4e pareil mais en ajoutant un contrechant à la flûte à bec, le 5e couplet tous en bouches fermées avec un récitant qui parle le texte et pour finir, un 6e couplet à deux voix mais avec lalala comme paroles.
  • Bien sûr, il faudra que vous sachiez aussi toutes ces variations par cœur…
  • C’est votre créativité qui fera la différence pour rendre votre chant vivant pour votre plaisir et celui du jury et du public !
  • La priorité est au chant. Mais, si vous le souhaitez, vous pouvez le mettre en valeur par des déplacements simples et une gestique.
  • Attention : ne jamais tourner le dos au public, qui ne vous entendrait plus correctement.
  • Exemples : avancer tous d’un pas (exactement ensemble) sur le deuxième couplet de Quand le ciel est bleu. Ou le garçon du milieu met un genou en terre et les autres tendent le bras vers lui pour évoquer l’adoubement d’un chevalier. Ou mettre la main droite sur le cœur (tous la même main !) pour le 3e couplet de L’homme de Cro-Magnon « Il était poète à ses heures, disant à sa femme en émoi… » Ou encore taper du pied (avec un ensemble parfait) sur la dernière note du chant. Plus compliqué : un seul geste des mains à chaque couplet de La part à Dieu pour montrer un gobelet, un vêtement, des chaussures et le sommeil.
  • Cela rend l’apprentissage plus difficile ! Il ne faut pas se mélanger dans les paroles sous prétexte qu’on pense à ses pieds ou à ses bras et pour avoir un bel ensemble il faut beaucoup répéter.
  • Vous pouvez prévoir des costumes à condition d’être déjà prêts dans le public dès le début de la veillée-concert.
  • Plus simplement, vous pouvez avoir un accessoire comme le foulard en bandeau sur l’œil pour un chant de pirates. Ou un chapeau caché dans le dos que vous coiffez tous ensemble à un moment donné. Ou des gants blancs pour les gestes de La part à Dieu dans l’exemple ci-dessus.
  • Là encore, c’est à travailler avant, et le jury préférera un chant bien chanté sans « esbrouffe » qu’un chant mal su avec des costumes éblouissants. Le mieux est un équilibre entre les deux.

Revivez les éditions précédentes